Événements

Les Courants Alternatifs 2019. Retour sur expérience.

Du vendredi 23 au dimanche 25 août, le festival “Les Courants Alternatifs” ont investi le Jardin du Grand Mas à Uzès pour leur 5ème édition. L’association Only for my friends et le collectif nîmois Bon Vivre s’unissent à nouveau et nous présentent un festival local, électro et dépaysant.

Le vendredi, place à la convivialité avec le live de Domenique Dumont, puis D.K. et Zaltan, pendant un grand banquet comme ouverture de festival.

Le samedi, c’est posé, calme, au milieu de la verdure. On y perçoit le totem (cf photos), le bar aux boissons locales et  une scène qui accueille tour à tour des Dj, parfois pour des live, parfois pour des sets. La déco est home-made, les copains de la friperie et store Bonjour. sont là avec leurs tenues colorées et vintage, voisins d’une tattoueuse parisienne aux flashs simples et funs.

Côté musique, la journée débute à midi, tout en douceur, avec Cheb Gero à midi, suivi du live de Flegon puis Malouane.

A 16h30, Etienne Jaumet nous livre son live analogique muni de ses machines.

Le joyeux trio de Pardonnez-nous prend le relais et l’ambiance détente se transforme en une joyeuse euphorie. L’après-midi en entrée gratuite se termine par les sons funcky du groupe La Mamie’s.

Plus tard, le totem est déplacé dans une cours intérieure où se déroulera la suite du festival avec aux platines Eliott Litrowski, Eclair Fifi et La Fraîcheur. Des sons plus nocturnes, plus house.

Pour les campeurs, le festival continue avec un after spécial. Tout comme au lever le dimanche, avec un réveil musical de Martebar accompagné de viennoiseries et boissons chaudes servis par l’équipe survitaminée du festival.

Direction les stands pour se ravitailler, entre (délicieuses) pizzas, poke végé et frites maisons-saucisses, tous de la région.

L’après-midi, Maybe Tonight ouvre la scène dans le jardin. Ambiance dimanche sous le soleil, abrités par les pins, posés sur de grands tapis. Des groupes de potes jouent au Molky tandis que d’autres profitent de la Super Nintendo branchée en face du stand de vinyles de Trou Noir en libre écoute.

Tropicold enchaîne avec un set planant, en harmonie avec le cadre. Seconde Nature clôture le festival, rejoint par les membres de Pardonnez-nous.

“Un festival où sont programmés des artistes, pas des noms”.

A l’année prochaine Les Courants !

#lca

 

Crédits photos : Omb

 

Tags

Articles semblables

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close