Événements

FINALE BOURSE JEUNES TALENTS – 13/04/2019

Samedi 13 avril 2019, j’ai pris un gros coup de vieux dans la gueule.

Tout avait bien commencé pourtant : soleil au rendez-vous après une semaine de dépression (uniquement météorologique, pour les moins sensibles d’entre nous), juste ce qu’il faut de vent pour ne pas reculer à l’idée de passer l’après-midi dans une salle de Paloma SMAC de Nîmes Métropole, et puis, donc, la finale de la Bourse Jeunes Talents 2019.

Chaque année, le service Jeunesse de la mairie de Nîmes propose ce concours musical afin de repérer et d’aider les groupes de la région à se lancer. Un sympathique tremplin qui, en plus d’offrir aux finalistes une scène à la SMAC, permet aux lauréats d’enregistrer un EP en studio et de produire un clip, sans oublier l’accompagnement professionnel afin de parfaire leur formation artistique.

On en reparlait il y a peu sur le site, l’année dernière c’est le groupe OPTM qui est sorti vainqueur de cette bourse. Après un album enregistré dans les studios de Bruxelles, Baptiste et Valentin étaient présents pour remettre le trophée aux nouveaux gagnants. Cinq groupes aux influences diverses espéraient décrocher ce petit Graal : Léonce (chanson française et chemise rouge), MalaHaxe (rap, marcel noir et éventail), AshOne (rap et barbe de trois jours), MasterFader (électro et éternels pulls noirs à capuche) et Canapé Cocktail Club (rap/orchestre, cheveux longs, canapé et palmier en plastique).

(J’ai fait en sorte d’intéresser un public large au niveau des descriptions).

Comme d’habitude, l’ambiance est festive et le public hétéroclite. Il y a des jeunes venus encourager leurs potes ou découvrir de nouveaux groupes, des familles au soutien infaillible, des professionnels de la culture qui tentent de la promouvoir à Nîmes, des habitués de la Bourse aux Jeunes Talents.
D’abord en souriant, je me suis rendue compte que je faisais partie de ce dernier groupe. Et puis là, moment fatidique : les souvenirs défilent. Les années lycée quand le concours se déroulait place de l’Horloge, des heures entières à baver entre adolescentes sur la mèche recouvrant la presque totalité du visage du guitariste rockeur de 15 ans et demi (donc de six mois notre aîné, ce qui nous suffisait à l’époque pour le trouver mature), les super potes qui concourent (Coucou les Jangles, ou encore, Olà les Valencia Motel)… La comédie romantique dirait que j’ai bu ma première bière lors d’une de ces journées mais non, malheureusement pour la petite histoire (et pour moi sûrement) c’était dans un bar antillais rue de l’Etoile un soir de Noël -et évidemment, c’était un rhum. Bref, des noms me reviennent : les Waterlillies, les Mofo Party Plan, Fysh, les Morningtones, Krazy Space …

Merde, j’ai 26 ans. L’angoisse monte. Heureusement pour moi (et pour cet article), c’est l’heure du verdict. Le choix du jury et celui du public se font attendre. On sent les groupes partagés entre le stress et l’espoir. Les applaudissements et les cris sont calculés afin de peser dans la balance de la décision du jury. 3.2.1 … Le prix Espoir est attribué à MalaHaxe et les grands gagnants ne sont autres que les joyeux gars du Canapé Cocktail Club !
Ces réminiscences m’auraient presque donné envie d’un ti’ punch mais, après un samedi si musical, je vais préférer une tisane au dernier album de Francky Vincent. Ça va, j’ai plus 15 ans…

Retrouvez les Facebook des finalistes :
Canapé Cocktail Club
MalaHaxe
MasterFader
Léonce
AshOne

Tags

Articles semblables

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close