Conférence – L’amour à l’heure des sites de rencontres – NOGA

Vendredi 6 décembre 2019. Carré d’Art. Nîmes

Le Nîmes Open Games Arts ouvre ses portes pour la 7ème édition sous le thème ‘Data & Moi’.

Pour l’ouverture, Laurent Chemla (membre fondateur de la Quadrature du Net et de l’hébergeur Gandi) et Jean-Mars Bourguignon (hacker et hacktiviste) proposaient une réflexion sur “Données personnelles, réseaux sociaux et société” dans le Grand Amphithéâtre de la Bibliothèque. S’en est suivi un défilé Cosplay sur le thème de la Data en collaboration avec les lycées Saint Vincent de Paul, Saint Stanislas, l’Espace Bourgier, l’Ecole Européenne Privée de Coiffure et d’Esthétique, l’association Yumeji et le studio photo Fokuza Studio.

Mais la conférence en lien dans cet article, c’est la conférence du lendemain.

Samedi 7 novembre, le parrain du NOGA 2019, Frigiel (youtubeur et auteur des romains “Frigiel et Fluffy”) était aux côtés de Judith Duportail, journaliste indépendante et auteure de “L’amour sous algorithme”, la marraine qui a enquêté sur la célèbre application de rencontre Tinder…

Elle y a découvert des données personnelles utilisées à son insu, non pas pour de la pub ou quoi que ce soit. Non non l’appli utilise ses données pour lui donner une “Note de désirabilité” qui lui fera rencontrer uniquement des personnes ayant la même note. L’algorithme classe les gens “beaux” et “pas beaux” mais pas que. Il classe aussi selon le revenu, la couleur de peau… Tout en faisant en sorte qu’une femme rencontre forcément un homme plus grand qu’elle ou avec un revenu plus important. Plus d’explications dans l’audio juste en haut !

Une conférence passionnante. Merci aux parrain/marraine pour cet échange !

Tags

Articles semblables

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close