Chroniques Nîmoises

Billet du Jour #29

Par Sarah

Sarah nous raconte son confinement. Brin d’humour, réalité sans tabous, tracas et joies du quotidien rythment ses billets.

Écrit le mardi 14 avril 2020.

Aujourd’hui, au réveil, surprise !
Je me suis transformée en elfe.
J’aimerai envoyer de la force, avec mes flèches et mon arc , secourir les enfants qui vivent les heures les plus longues et difficiles de leur vie…
J’ai attendu une heure en appelant le 119.
Je n’ai finalement eu personne au bout du fil.
Je m’inquiète pour ce bébé puni avec une fessée parce qu’à un an elle teste la gravité et son pouvoir sur les objets.
Je m’inquiète pour ce petit garçon qui est puni à son tour, avec une fessée, parce que c’est de sa faute si sa sœur jette ses jouets.
C’est la partie la plus “soft” de ce que ces enfants vivent.
J’entends de là ceux qui pensent qu’une fessée n’a jamais tué personne…
À ces personnes je voudrais qu’ielles imaginent deux minutes…
Tu ne veux pas prendre ta douche ?
Tu ne veux pas finir ton assiette ?
Tu ne veux pas ranger ?
Tu ne veux pas garder le silence ?
Tu ne veux pas arrêter de pleurer ?
Tu ne veux pas dormir sans broncher ?
Est-ce que l’humiliation, les cris et les coups tu accepterais ?
La détresse, la fatigue, et la répétition de ces violences parce que c’est comme ça qu’on a toujours fait pour se faire “respecter” de ces mioches, ne sont pas des excuses.
Se sont des raisons pour se faire aider…
Je suis la première à avoir eu des coups de règle sur les doigts à chaque trait pas droit.
J’ai eu aussi droit aux coups de ceintures.
J’ai eu aussi droit à un mois entier de punition parce que je ne suis pas rentrée à l’heure.
J’avais alors juste le droit de sortir de ma chambre, pour manger, me laver et aller un peu dans le jardin.
Le confinement je connais.
C’est aussi un peu pour ces raisons que j’ai du mal avec la restriction de libertés et l’autoritarisme…
Alors oui je n’en suis pas morte. Mais d’autres n’ont pas eu la chance de survivre.
Et oui, je ne suis pas la seule…
D’après l’OMS, dans le monde, jusqu’à 1 milliard d’enfants de 2 à 17 ans ont subi des violences physiques, sexuelles, émotionnelles ou des négligences au cours de l’année écoulée…
Ça fait froid dans le dos hein !?
Aujourd’hui, je me suis aussi transformée en fée du logis.
Sur des sons de Nemir, j’ai nettoyé “des heures, des heures” …
Ça m’a rappelé le dernier concert auquel j’ai assisté à Paloma…
Je ne sais pas quand sera le prochain…
Personne ne sait. Personne n’imagine à quel point c’est la cata…
Je suis dégoutée pour tous ces festivals annulés…
J’espère qu’avec un peu de chance on pourra profiter des Transes Cévenoles !!
Puis, je me suis transformée en marmotte.
Bon je n’ai pas dormi pendant 5 mois…
Mais une petite sieste ça fait du bien !
Après le petit somme, je me suis transformée en sorcière.
Et avec les filles, non sur nos balais, mais sur les trottinettes on a fait notre activité physique.
On a croisé quelques humains.
Ça fait plaisir de dire bonjour.
Ça fait plaisir de voir des gens sourirent.
Ça fait plaisir de ne pas être regardé comme des virus ambulants…
Par contre…
Les automobilistes n’ont toujours pas compris que c’est limité à 30 dans le villag.
Sur les chemins de campagne, c’est un peu comme si on avait mis le brouhaha ambiant sur pause.
Je vous embrasse
P. S. : Hier soir, j’espère que vous n’avez pas avalé de travers votre cacahouète en regardant la performance théâtrale de celui qu’on appelle Président…

 

Articles semblables

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page