Chroniques Nîmoises

Billet du Jour #10

Par Sarah

Sarah nous raconte son confinement. Brin d’humour, réalité sans tabous, tracas et joies du quotidien rythment ses billets.

Écrit le mercredi 25 mars 2020.

Ce n’est pas des cernes que j’ai, mais les yeux d’un boxer.
J’ai sur la joue, la belle trace de l’oreiller .
Cette nuit je ne sais plus contre qui j’ai lutté.
Mais franchement, cette tête au réveil, elle me fait peur.
*
Une fois tout le monde levé, lavé, habillé et coiffé, je coche:
“Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes…”
En scelle sur leur vélo, on va au parc au bout de la rue.
Une demi heure plus tard , elles veulent rentrer…
Mais c’est pour mieux repartir avec papa balader.
Je profite de ce moment de tranquillité pour… cuisiner !
Je tourne en boucle dans ma tête l’actualité.
Je me venge sur le découpage de patates.
Ha… Si à la place d’un couteau j’avais une guillotine, et à la place des patates c’étaient ces têtes de cons…
Une fois tout le monde rentré, mains lavées, c’est le moment de grailler.
Puis chacun vaque à ses occupations.
C’est bon, je crois que ça va être le moment “rien que pour moi” !!!
Qu’est-ce que je pourrais bien faire ?
Qu’est-ce que je pourrais écouter pour m’ambiancer ?
Je ne sais pas comment son nom est venu à ma pensée.
Me voilà en train de mettre à fond… Usher !
Je l’ai tant aimé pendant mes jeunes années.
Il a accompagné mes amours, mes premiers frissons, mes gros chagrins, et mes fous rires avec mes bests forever.
*
Le ridicule ne tuant pas, me voici en train de me prendre pour une grande Diva.
J’ai ripé sur du Whitney, puis sur du Mariah Carey !
La télécommande se transforme en micro.
Je n’ai pas tous leurs octaves, mais j’en suis certaine…
Si je connaissais vraiment les paroles, le yaourt se transformerait en une voix délicieuse.
*
On arrête le chant. J’ai pas d’auto tunes, je m’auto soûl.
Training du jour sur du R&B. J’ai toujours 15 ans ! ( dans ma tête).
Je m’étire sur Alicia Keys. Je fais mon cardio avec Mary J. Blige. M’essoufle avec les Destiny’s Child. Oh chit ! Je n’ai vraiment plus l’âge !
Je suis rejoint par Marlée, elle aussi veut danser.
Sur du Jennifer Lopez, je lui apprends des pas de bases de moderne Jazz : CAT WALK, HIP WALK, PIVOT.
” Maman ! Tu vas trop vite !”.
Ouais désolé, maman est partie dans son délire !
On change de registre…
“Maman, j’ai faim !”
Les enfants ont une horloge dans le ventre.
En effet, c’est l’heure du goûter !!
Bon, si jamais j’avais dépensé quelques calories, je les ai retrouvés avec de la pâte à tartiner sur du pain perdu.
*
Le ventre plein, nous voilà calé sur le canapé en train de regarder “Les Ratz”.
” Pas de panique à bord”.
Souvenons-nous, pendant ces jours de confinement, de ce générique dans les moments les plus critiques !
Et quand ce sera terminé…
À “l’Internationale”, fleuriront les chants des résistant.e.s…
*

Écrit par Sarah Lahouari

Articles semblables

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page